Pour pouvoir poser le diagnostic d’hypertension intracrânienne idiopathique, le fond d’œil doit-il retrouver un œdème papillaire ?

Vous n'êtes pas identifié(e). Seuls les utilisateurs autorisés peuvent accéder aux vidéos.
Merci de vous connecter pour accéder à cette vidéo.

Dans cette vidéo

La présence d’un œdème papillaire est une aide au diagnostic d’hypertension intracrânienne idiopathique et permet d’assurer la surveillance ultérieure de l’HII, car les troubles visuels conditionnent le pronostic de la maladie.

(Vu 467 fois, 1 vues aujourd'hui)

Articles similaires